Réalisé sous la supervision du Professeur Eric Sanchez, ce mémoire portait sur l’évolution et le partage des praxéologies entre professionnels impliqués dans un contexte de conception collaborative d’un jeu éducatif. Simon Morard est ressorti de sa soutenance le lundi 10 février 2020 avec le coeur léger, le sourire et la plus haute mention : summa cum laude.

Le projet de développement de l’escape game pédagogique Mission Télomère s’est avéré être un terrain de recherche parfait pour réaliser son mémoire, ayant pris la forme d’une ROC (recherche orientée par la conception). En conciliant recherche et conception d’un dispositif de prévention innovant permettant aux jeunes de 12 à 15 ans d’expérimenter et de développer leurs compétences psychosociales, Simon a permis d’affiner les méthodologies de conception collaboratives de jeux éducatifs du LIP, en faisant de la pluridisciplinarité, la condition de réussite de ce type de processus. 

Ce projet d’escape game de prévention à la santé ainsi que ce mémoire de Master n’auraient pu se réaliser sans une collaboration réussie avec : le CIPRET, le PEPS, les propriétaires de l’Escape Game “Madame Irma” à Cordast, le FabLab de Fribourg, et la Colonie Plein soleil de Ravoire, à qui Simon exprime toute sa reconnaissance et sa sympathie.

Le mot de la fin lui revient: “Je tiens tout d’abord à remercier Eric Sanchez pour son soutien tout au long de l’élaboration de mon mémoire. Mais si j’ai réussi, c’est également grâce à vous, équipe du LIP. Si je n’avais pas été dans un cadre de travail aussi agréable, je serais encore en train d’écrire les premiers mots sur la première page de mon mémoire. Du fond du coeur, merci”.

Sa thèse de Doctorat portera sur le développement des savoirs par le jeu en contexte muséal, une recherche financée sur 4 ans par le FNS, qui prendra place à l’Alimentarium de Vevey.  

Le LIP souhaite le plus grand des succès à Simon Morard pour son futur doctorat !